Sols argileux et gypseux, quel impact sur les bâtiments du lotissement Pinot ?

Construit dans les années 30 dans le 19ème arrondissement de Paris, le lotissement Pinot est constitué d’un ensemble de 18 bâtiments R+3. Suite à la constatation d’un mouvement de basculement d’un bâtiment, des études géotechniques et des injections ont été réalisées. Il revient à présent à OSMOS d’étudier l’évolution des caractéristiques mécaniques du sol et d’identifier les zones potentiellement à risque.

Au départ, des hypothèses géotechniques

Lorsque le mouvement de basculement du bâtiment H par rapport au bâtiment I adjacent est constaté, des actions sont immédiatement mises en place. D’abord l’intervention d’un géomètre expert, dont les relevés effectués à l’aide de mires fixées sur la structure, ont confirmé le déplacement d’un bâtiment par rapport à l’autre. 

Pages

  • 1
  • 2